Top Témoignage

Le LBO par Hyper Levier à Dette Raisonnable (HLDR), par Pascal Ode, adhérent repreneur de l'association Capital Transmission.

www.capitaltransmission.fr

Pourquoi Capital Transmission?

Dans les dix prochaines années, 450 000 entreprises seront cédées pour des raisons essentiellement structurelles : 120 000 de leurs dirigeants ont aujourd’hui plus de 60 ans. Dans une économie mondialisée et de plus en plus réactive, l’enjeu du maintien et du développement du tissu d’entreprises Françaises est devenu hautement sensible et vital pour l’avenir de l’économie de notre pays.

Face à la crise financière actuelle, les banques élèvent leurs exigences de niveau de fonds propres et les repreneurs ont de plus en plus de difficultés à boucler leur plan de financement.

Pour faire face à cette difficulté, ils doivent pouvoir compter sur des investisseurs privés soucieux tant de diversifier la nature et le montant de leurs investissements que de soutenir des opérations d’éthique intervenant dans la préservation des emplois et du tissu économique et social.

L'association Capital Transmission a pour objet de présenter à tout investisseur privé des dossiers d'investissements qui, outre leur gage passé de bonne rentabilité, font l’objet d’une sélection par un comité composé de membres experts.

Capital transmission offre dans le même temps aux repreneurs, la possibilité de présenter leur projet de rachat d’entreprise à l’ensemble des adhérents investisseurs éventuellement intéressés et de lever les fonds propres ou quasi fonds propres complémentaires nécessaires à la reprise de la société cible.

Capital Transmission a, depuis sa création, financer la transmission de plusieurs PME grâce au dispositif TEPA mis en place en 2007.  Ce dispositif permettait aux contribuables assujettis à l'ISF de bénéficier d'une déductibilité de 75%  du montant investi au tour de table de la société Holding de reprise animatrice.

La loi de finance n° 201061657 du 29 décembre 2010 est venue limiter le bénéfice des dispositifs TEPA (ISF) et Madelin (IR) aux sociétés holding animatrices qui sont constituées et contrôlent au moins une filiale depuis au moins douze mois.

Capital Transmission propose donc aujourd'hui d'aider au financement de la reprise d'une entreprise selon deux modalités bien spécifiques :

- les obligations convertibles dans le cas classique d'une opération de reprise (LBO) avec constitution d'une structure holding animatrice ou non animatrice, 

- le capital investissement au bénéfice d'une société holding animatrice à l'occasion d'une opération de croissance externe.